Notice: unserialize(): Error at offset 8698899 of 8699870 bytes in /home/ofildela/public_html/libraries/src/Cache/CacheController.php on line 182
La belle Histoire 3

Les Montgolfières du Médoc

La belle Histoire de la Montgolfière             Partie 3

 1ère Partie : Les début de l'Aérostation
2ème Partie : L'aérostation devient à la mode
3ème Partie les Montgolfières du XXè Siècle     

 

  hist11hist12Le XIXe siècle voit également de très belles réalisations, comme celles duGéant de Nadar (6 000 mètres cubes, avec nacelle à deux niveaux) et le fameux ballon captif de Giffard qui, pendant l'Exposition universelle de 1878, montait à 500 mètres au-dessus de Paris en emportant trente passagers à chaque ascension.   hist13Les ballons servirent également lors du siège de Paris, entre 1870 et 1871, pour communiquer avec l'extérieur de la capitale. Soixante-huit ascensions eurent lieu et la plus célèbre est certainement celle de Léon Gambetta, alors ministre de l'Intérieur, qui réussit ainsi à gagnerEpineuse, puis Tours où siégeait alors la délégation de la Défense nationale.  
         
  Le ballon libre ou captif, outre ses possibilités remarquables Départ 1er Gordon Benett (Musée National de l'Aviation Ottawa Canada)utilisées par les scientifiques et les militaires, est réellement devenu un sport aérien lors de la 1ére coupe Gordon-Bennett en septembre 1906. Le but de ce concours, ouvert aux aéro-clubs de toutes les nations, était de parcourir la plus longue distance. En 1912, le français Maurice Bienaimé, à bord de "La Picardie", couvre la distance de 2 191 kilomètres en 46 heures et atterrit à Riga (Lettonie), le décollage ayant eu lieu à Stuttgart (Allemagne).
Cette coupe, qui regroupa jusqu'à soixante-sept ballons à gaz, fut interrompue peu avant le début de la seconde guerre mondiale. Depuis 1962, une Semaine internationale du ballon libre est organisée à Mürren, dans l'Oberland bernois.
 
         
  Ainsi que nous l'avons indiqué, le ballon à air chaud fut rapidement remplacé par le ballon à gaz, mais la montgolfière est aujourd'hui revenue en force Son renouveau actuel remonte à une cinquantaine d'années Vers 1950, des recherches effectuées pour le compte du gouvernement américain relancent cette magnifique invention. Sa réapparition serait liée à la guerre du Vietnam. Les américains tentèrent, en effet, de trouver des solutions permettant aux parachutistes de différer leur descente pour ne pas tomber dans les lignes ennemies. Le principe était de munir le pilote d'un petit brûleur alimenté par une réserve de gaz et de réchauffer l'air situé dans la coupole du parachute. Le temps de descente plus important permettait au parachutiste, avec des vents favorables, de regagner ses lignes.

Les essais furent très peu concluants, mais l'idée était lancée et, dès le début des années soixante, grâce aux matériaux modernes, les montgolfières du XXe siècle virent le jour aux Etats-Unis plus d'enveloppe en soie ou en taffetas, mais une enveloppe en nylon imprégné de polyuréthane, tissu fin et résistant, pesant de 40 à 50 g/m2. Ce tissu, comparable à celui utilisé pour la confection des spinnakers, permet un grand choix de couleurs qui personnalisent chaque ballon. Plus de feu de paille, mais un brûleur en acier inoxydable alimenté par du gaz propane liquide contenu dans des cylindres-réservoirs placés dans la nacelle (toujours en osier).

 

1ère Partie : Les début de l'Aérostation
2ème Partie : L'aérostation devient à la mode

Historique de la Montgolfière : source FFA Fédération Française d'Aérostation